Proposé par l’école de musique, dans le cadre de la saison culturelle.

Le trio Ceccarelli est formé par :
– Diego Imbert, contrebasse,
– Pierre-Alain Goualch, piano,
– André Ceccarelli, batterie

Le trio propose de revisiter une partie du répertoire du grand Claude Nougaro.

Date : samedi 24 février 2018

Horaire : 20H30

Lieu : MJC, Douarnenez

André Ceccarelli s’est entouré de musiciens qui savent recréer avec talent, simplicité et finesse l’univers du poète toulousain. Le contrebassiste Diego Imbert, est le second as de cette paire rythmique (écoutez-le dès l’ouverture sur « Le Coq et la Pendule » ou sur « L’île Hélène » dernier titre de l’album et véritable bijou).

On se réjouit de retrouver le pianiste Pierre-Alain Goualch dont on connaît l’amour de la (belle) chanson française (on se souvient de ses ré-interprétations de Gainsbourg). Sincère, juste, sensible et fringant, il est parfait. Il a tout compris à cette musique, qu’il joue avec enthousiasme en nous promenant sur toute la gamme des sentiments, de l’émoi à la connivence, de l’embrasement à la tendresse : « Cécile », « Je suis sous », « La pluie fait des claquettes », la version (vraiment) jazz de « Nougayork », comptent parmi les réussites de l’album.

Tarif : 10€ (réduit 7€)

Piano : Yamaha C3X laqué noir – Le Pianiste Vannes

On en parle sur la toile : ici